Search

La technologie au service de l’agriculture

Updated: Jul 12, 2018

#Technologie #Lagriculture #Mcgill


Jessica St-Pierre (stagiaire venant de l’Université McGill et récipiendaire d’une bourse NSERC USRA)  et Tanguy Bruneau (stagiaire venant de l’IUT d’Angers en France), sous la supervision de Maxime Leduc (postdoc dans le laboratoire), participent au bon déroulement d’un projet impliquant la technologie 3D. Ce projet étant financé par le programme Agri-Risque d’Agriculture et Agroalimentaire Canada.




Jessica St-Pierre et Tanguy Bruneau durant un essai à la ferme du scanneur 3D

L’objectif de ce projet est d’utiliser cette technologie afin d’évaluer les blessures et enflures des animaux et mettre l’imagerie 3D au profit de l’agriculture. À l’aide d’un scanneur 3D en occurrence ici du Sense 2 de 3D Systems qui va permettre de capturer des images 3D de différentes parties du corps de la vache où se trouvent les blessures et enflures les plus communes. Le scanneur peut capturer leurs tailles, leurs géométries 3D (blessures, enflures), leurs couleurs ainsi que leurs textures qui auront été analysées et notée au préalable. Ce qui permettra de créer une banque de données. Ensuite à l’aide du machine learning cette technologie pourra être utilisée en ferme en vue de donner une note universelle pour chaque blessure et enflure dans toutes les fermes canadiennes.




Le scanneur 3D, Sense 2 3D Systems, USA), branché à une tablette qui nous permet d'observer notre prise de vues (partie du corps de la vache)

Mais avant cela, il faut mettre en place une méthode d’utilisation du scanneur afin de trouver la méthode mêlant qualité, efficacité et sécurité, pour avoir une prise de vues universelle et performante, et c’est tout l’objet de notre travail. Certaines prises ont été effectuées par Cassandre Bourgeois Dallaire (stagiaire venant du Cégep de La Pocatière) et Alexandre Racine (stagiaire venant de l’Université de Sherbrooke) qui ont débuté l’essai à la ferme cet hiver, que nous tenions à remercier. Mais aujourd’hui nous analysons tous les paramètres du scanneur, afin de déterminer ceux qui répondent le plus à nos attentes avant de continuer les essais en ferme et de déterminer une méthode précise pour la prise de vues qui pourra être répétée par tout le monde.



Le scanneur 3D Sense 2 est un scanneur portatif pouvant être fixé à une tablette et permettant de scanner tout en observant la prise de vues en même temps. Ce dernier transcrit la géométrie, la texture et la couleur.

L’évaluation des blessures et enflures est un des éléments permettant de déterminer le confort des vaches dans leur environnement que ce soit en stabulations entravées ou libres et l’utilisation de cette technologie permettrait de noter celles-ci. En espérant qu’un jour cette technique soit utilisée sur le terrain par les différents acteurs du monde agricole. Pour en savoir plus sur le scanneur 3D.



0 comments