Search

L’exercice intérieur-extérieur chez les vaches laitières en stabulation entravée

Updated: Aug 28, 2020

Cet article de blog a été écrit par Rachel Chiasson.


Figure 1. Traitement parc extérieur

À l’hiver 2020, j’ai effectué mon projet au Centre de recherche en sciences animales de Deschambault (CRSAD). Ce dernier, portant sur l’exercice des vaches laitières en stabulation entravée, avait pour objectif de produire des aires d’exercice intérieure et extérieure afin d’en évaluer les effets sur la vache laitière et sur l’environnement. La partie environnementale a été réalisée en parallèle avec des ingénieurs de l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA).

Figure 2a. Traitement parc intérieur

Mon projet de recherche était composé d’un éventail de trois traitements : une stalle, un parc intérieur et un parc extérieur. Suite à une période d’habituation, chaque animal a été soumis aux traitements des parcs qui sont offerts deux jours par semaine pour une durée d’une heure (Figures 1, 2a et 2b).


Afin d’évaluer la quantité de mouvement effectuée par les vaches en fonction des différents traitements, un IceTag a été installé sur la patte arrière pour mesurer en continu le nombre de pas effectués. L’analyse des vidéos prises en stalle nous révélera si ces mouvements sont bénéfiques pour la boiterie. De plus, dans le cas où la vache ne sortait pas dans les parcs, sa frustration a été évaluée. De surcroît, nous avons observé le trajet du sujet afin de voir sa motivation à sortir de la stalle pour aller dans un parc.

Figure 2b. Traitement parc intérieur

Figure 3a. Test de l’objet nouveau


Également, trois tests comportementaux ont été effectués à la stalle tout au long de l’expérience pour comprendre l’évolution du comportement des vaches. Le premier consistait à présenter un objet nouveau (Figures 3a et 3b); le second à faire tomber de façon soudaine un autre objet ; le dernier à évaluer la réaction de l’animal face à l’approche de l’homme.


Aussi, des mesures de base en bien-être animal ont été prises régulièrement. Il a été observé notamment les blessures, la propreté et l’état de chair de l’animal.





Figure 3b. Test de l’objet nouveau

Actuellement, je travaille sur le projet d’été qui comporte les mêmes traitements, mais à une fréquence plus élevée de sortie. En raison de la pandémie, la quantité de mesures est réduite au minimum et nous favorisons les données automatisées telles que celles produites par les caméras et les IceTags. Je me présente quelques fois à la ferme pour faire le suivi de la boiterie, les blessures, la propreté et l’état de chair des vaches.

Figure 4. Observation de la vache et pose d’un IceTag à l’été 2020

0 comments

© 2016 by CowLifeMcGill

McGill University, Quebec, Canada